Les 10 commandements de votre thérapeute

Même si son activité est déclarée en soins hors cadre réglementé (INSE 890F) il se doit de respecter les 10 points suivants :

  1. Le praticien en soins non conventionnel, ne doit en aucun cas  se substituer à un médecin.
  2. Il ne fait pas de diagnostic, ne délivre pas d’ordonnance. Il peut dans certains cas conseiller des compléments de phytothérapie, gemmothérapie ou Fleurs de Bach pour conforter son action ou compléter le traitement allopathique. Il ne l ‘impose pas au patient, celui-ci est libre ou non de suivre les conseils formulés par le praticien. Il lui est interdit de demander l’arrêt d’un traitement allopathique.
  3. Le praticien établi un bilan général qui lui apporte les renseignements nécessaires pour envisager de dispenser une thérapie naturelle  ainsi que des conseils d’hygiène de vie appropriés et personnalisés.
  4. Le praticien a pour objectif d’agir sur les déséquilibres liés aux troubles fonctionnels qui ne sont ni lésionnels, ni pathologiques.
  5. Le praticien ne pratique pas de massages thérapeutiques, réservés aux masseurs-kinésithérapeutes,  mais des techniques manuelles dîtes de « Rebouteux » ou de modelage corporel de bien-être en fin de séance.
  6. Le praticien n’effectue pas un travail de parole, ni d’analyse, réservé au psychologue, mais utilise des techniques manuelles et d’hypnose.
  7. Le praticien ne demande jamais à une personne de se dévêtir, sauf dans le cas d’une pratique Rebouteux ou il est amené à manipuler.
  8. Le praticien s’engage à recevoir et prendre en charge le patient dans sa globalité, sans jugement,  ne fait pas acte d’ésotérisme ou de croyance divine.
  9. Le praticien s’engage à formuler des conseils uniquement dans l’intérêt du patient. En outre, les techniques appliquées  seront toujours pratiquées avec l’accord du patient. Dans le cas ou il ressent que la personne présente une pathologie grave, il se doit de l’inviter à consulter son médecin traitant, voir dans un cas d’urgence, entrer en contact avec lui immédiatement pour lui faire par de ses observations.
  10. Comme tout professionnel de soins hors d’un cadre réglementé, il ne doit jamais mettre la vie du patient en danger et il est tenu au secret professionnel.